Sélectionner une page
Les portables au format 16/10 étant généralisés, il faut jouer sur d’autres critères pour se différencier. Zepto propose donc un portable dans le classique format 16/10 mais son Znote 6314W a quand même deux signes distinctifs : il est blanc mais surtout utilise un écran de 14 pouces. Enfin, un portable compact dans ce mode de géants qui affichent de plus en plus souvent une diagonale minimale de 15,4 pouces héritant du poids et de l’encombrement qui en découlent. Pour faire référence à une publicité, le Znote 6314W est « petit mais costaud » ! Il est équipé d’un Core 2 Duo T5600 (1,83 GHz) secondé par 1 Go de DDR2-667 et une très puissante GeForce 7600 Go dotée de 512 Mo ! Commercialisé à moins de 1400 €, ce Znote 6314W fera-t-il le bonheur des nomades et des joueurs ?

Second Zepto…

Ce test est le second d’un portable de la marque Zepto. Du côté du bundle, on retrouve donc beaucoup de points communs même s’il n’y a pas grand-chose à dire ! Le portable est livré avec une housse en néoprène de transport façon « second skin » (mais en mieux), l’adaptateur secteur et deux CD-ROM (Windows XP Home et les pilotes). Ayant récupéré la machine suite au test d’un confrère, nous avons réinstallé Windows XP et les pilotes. Petit regret, le driver pour les deux boutons programmables n’est pas repris sur le CD de pilotes… Mais ce n’est pas bien grave, le site de Zepto propose tous les pilotes via un FTP bien organisé et rapide. En moins d’une minute, le petit utilitaire « QLbutton » est rapatrié et installé. Comme pour le Znote 6615WD, cette application nous révèle le nom du « vrai » constructeur de la machine : Inventec.

Compact à souhait ?

Les portables larges ont la fâcheuse tendance à toujours être au moins aussi profond que les modèles 4/3. Ce Znote 6314W ne déroge pas à la règle. Il est aussi profond qu’un Thinkpad T4x et 30 mm plus large. Avec ses 340 mm, il est plus large qu’un 15 pouces traditionnel. Si la largeur est imposée par le format 16/10, la profondeur aurait pu être réduite car les deux speakers se trouvent sous la dalle. Compte tenu de la tendance actuelle à l’embonpoint, le 6314W mérite bien une appellation « compacte ». Surtout qu’il ne faut pas perdre de vue la présence d’un circuit graphique très puissant au regard de sa taille sans que son épaisseur ne soit affectée. La hauteur de coque du 6314W fait à peine plus de 20 mm !

Côté poids, c’est très léger ! Avec seulement 2435 gr pour le portable et 536 gr pour l’adaptateur et son cordon, le Znote 6314W peut vous suivre partout. Malheureusement, il faudra toujours partir avec l’adaptateur secteur car l’autonomie n’est pas brillante…

Connectique exemplaire !

Pour faire simple, il ne lui manque rien que ce soit au niveau filaire ou sans fil. Sur son côté droit, le Znote 6314W héberge : 1 port USB, le graveur DVD (SONY DVD RW DW-Q520A), une entrée micro et un jack de sortie qui fait aussi office de connecteur optique. Le connecteur VGA, deux ports USB, la prise RJ45 et la sortie TV (S-Vidéo) se trouvent idéalement placés à l’arrière laissant ainsi les deux flancs libres pour ceux qui utilisent une souris externe. Souris qui peut d’ailleurs être Bluetooth étant donné la présence de cette interface sans fil. On regrette par contre que Bluesoleil (le gestionnaire BlueTooth livré) ne soit qu’une version d’évaluation limitée à 5 Mo de transfert et qu’il soit toujours aussi inefficace que peu convivial (et mal traduit)… Du côté gauche, le portable dispose d’un port USB, d’un connecteur FireWire 4 broches et d’une prise RJ11 ainsi que des slots PC-Card et SD-Card. Enfin, pour clôturer ce « sans faute », la face avant intègre un port infrarouge (de plus en plus rare).

A l’usage…

Le haut du Znote 6314W arbore une robe blanche mate tandis que le bas du châssis est noir. On aime ou pas, c’est une question de goût. L’avantage du plastique teinté dans la masse est de préserver sa couleur, ce qui est loin d’être le cas des portables peints même s’il reste à savoir comment le blanc survivra dans le temps. L’écran s’ouvre via un bouton qui déverrouille deux crochets de sécurité. L’écran 1280×800 est de type brillant avec une luminosité très importante et un contraste excellent. La majorité du temps, il est impossible d’utiliser le rétro éclairage à son maximum en intérieur ! Un bon point pour un usage à l’extérieur où seul un fort rétro éclairage permet de lire quelque chose à l’écran. La résolution de l’écran est un peu modeste à notre goût. 1280×800 est certes mieux que l’ancien 1024×768 mais l’espace de travail est quand même trop étriqué…
Placés à la base de l’écran, les deux speakers sont vraiment juste bon à sonoriser Windows. La qualité du son embarqué n’est jamais exceptionnelle dans un portable mais ici, elle est franchement faible.

Si la rigidité globale du portable est au dessus de la moyenne, le clavier est un peu mou. Sans taper comme un sauvage, on sent que la base constituée d’une plaque métallique est trop souple. C’est d’ailleurs confirmé par un démontage du clavier… Il n’y a cependant pas lieu de s’alarmer, le Znote 6314W reste dans la moyenne. Le touchpad Synaptics est noyé dans le repose poignets. Comme tout système de pointage de ce type, il est programmable : défilement, tap and drag, clic droit, etc. Quatre touches secondent l’ensemble : deux sont programmables et les deux autres lancent respectivement le navigateur et le client mail.

A la base du repose poignets, on retrouve cinq leds témoins : Wifi, power, batterie, activité disque et activité lecteur SD. Un micro est aussi présent malheureusement, à l’usage, il est masqué par les poignets… A noter que le Wifi dispose d’un interrupteur mécanique externe placé dans le flanc gauche. Il permet de couper manuellement l’émission Wifi.

Côté technologies…

Le processeur embarqué est un « Merom » comparable en de nombreux points à celui des PC de bureau : 2 Mo de cache L2, Dual Core, etc. Son FSB est par contre limité à 667 MHz et sa tension maximale (reportée par CPU-Z) est de 1,175 volt en charge et de 0,950 volt au repos. Le chipset est un Intel i945PM conçu pour les portables. Il s’agit naturellement d’un jeu de composants PCI-Express qui supporte la DDR2 (1 Module de 1 Go de marque Kingston). La partie Wifi est en toute logique également signée Intel avec une « PRO/Wireless 3945ABG Network Connection » PCI-Express. La solution graphique est identique à celle du Zepto 6615WD : une GeForce Go 7600 cadencée à 450 MHz avec 512 Mo de mémoire à 350 MHz. Il ne s’agit cependant pas cette fois d’un module MXM. Pas de surprise au niveau du stockage avec un disque Hitachi HTS541010G9SA00 de 100 Go à 5400 rpm SATA.

Mobilité, autonomie, silence et « chauffe »

C’est à ce niveau que ça coince ! Si le format du Znote 6314W est bien adapté à la mobilité, avec une autonomie nettement inférieure à 2 heures (1 h 40 minutes en bureautique), il perd de son intérêt. Difficile de savoir quel est le coupable. La batterie de 10,8 volts et 4.8 Ah conduit à une capacité plus que respectable de 51,84 Wh. A titre de rappel, le premier Centrino que nous avions testé était équipé d’une batterie de 64 Wh et tenait aux alentours de 4 heures dans les mêmes conditions. Batterie de piètre facture, consommation trop importante de certains composants (écran, carte graphique) ? Peu importe, Centrino est hélas de moins en moins synonyme d’autonomie…

Tout comme son grand frère, le Znote 6314W ventile en continu peu de temps après son démarrage. En bureautique, le niveau sonore est faible, à peine supérieur à celui du disque dur. Mais dès que le portable est sollicité, le niveau monte et devient gênant. En outre, la base du portable devient très chaude et il est préférable de ne pas le garder sur ses jambes.

Performances

Le passage au Core 2 Duo booste les performances. Malgré 333 MHz de moins que son grand frère, le Znote 6314W s’en sort très bien et même mieux dans certains tests 3D. Certes, les pilotes ont évolué mais quand même… Les Core 2 Duo affichent de bien meilleures prestations que les Core Duo. Dommage que ces deux Zepto n’affichent pas une autonomie digne de ce nom car les prestations sont vraiment excellentes.

La seconde colonne avec le Znote 6314W contient les résultats des tests réalisés sous Windows Vista Home Premium. A l’exception de Windows Media Encoder 9 dont l’interface est totalement défigurée sous Windows Vista et dont l’indice est anormalement faible, pas d’écarts significatifs dans les tests de performances. En 3D, les ForceWare disponibles sur le site de Zepto sont les 97.52. Dans l’état actuel des choses, leurs performances sont peu encourageantes et il vaut mieux utiliser ce portable avec Windows XP. La protection StarForce de TrackMania Sunrise pose aussi problème avec Windows Vista. Malgré une mise à jour de la protection (sic !), le bench intégré ne fonctionne pas et le jeu reste bancal. On note également qu’avec Windows Vista, l’autonomie déjà bien modeste est encore réduite de 15 minutes… Quoi qu’il en soit, quand les pilotes seront matures, cette machine pourra sans problème accueillir le dernier OS de Microsoft comme en témoigne son indice…

Bilan

Le Zepto Znote 6314W fait partie de la famille – très réduite – des portables 14 pouces wides. Il présente un encombrement et un poids réduits qui le destinent à la mobilité. Hélas, si les performances sont de très bon niveau, l’autonomie est bien trop faible que pour partir sans l’adaptateur secteur. Autre revers des bonnes prestations de cette machine, le ventilateur se montre sonore en activité intense et le châssis chauffe. Au chapitre des bonnes nouvelles, on peut épingler un écran avec un rétro éclairage puissant et un excellent contraste, même si la finition brillante ne plaira pas à tous le monde. Mais plus que la finition de la dalle, c’est la résolution trop modeste (1280×800) que nous regrettons. C’est suffisant pour un usage « grand public » mais trop rapidement pénalisant en utilisation intensive. Nous aurions aimé une dalle en 1440×900 mais qui n’existe peut-être pas en 14’’… Sur le plan connectique, ce portable fait un sans faute, ce qui est suffisamment rare que pour être souligné. Avec un prix public de l’ordre de 1350 € et une garantie de 2 ans, le rapport prix/performances/fonctionnalités est intéressant.

Zepto Znote 6314W : 8/10
Pour :
connectique complète, housse, performances (3D), format compact, poids, mémoire de marque (1 x 1 Go), contraste de la dalle…
Contre : …mais une résolution et une autonomie trop faibles, ventilation bruyante en charge