AMD innove et avance brillamment

0
213

 AMD a cloturé avec un grand succès l’année dernière. Les architectures de ses processeurs ont connues des véritables révolutions depuis 2017. Par ailleurs, l’acquisition récente de Xilinx, rappelons-le pour 35 milliards de dollars permet à AMD d’innover de plus en plus. AMD annonce de ce fait dans un de ses brevets l’ajout des composants FPGA dans ses processeurs. La Société dirigée par Lisa Su restructure également l’Entreprise pour soutenir les croissances déjà acquises en 2020.

Intégration des composants FPGA

AMD annonce dans un brevet récemment publié l’intégration des éléments FPGA (Field-Programmable Gate Array) au niveau des processeurs pour une accélération efficace de certaines fonctionnalités et pour une exécution d’autres tâches. Ce brevet s’intitule « Méthode et appareil pour des instructions programmables efficaces dans les systèmes informatiques ».

Les FPGA sont des composants matériels très rapides pouvant être configurés pour exécuter des instructions spécifiques. Ils diffèrent des CPU qui sont des composants plutôt génériques et qui sont disponibles pour traiter différents types d’instructions. AMD n’est pas donc en reste d’Intel qui avait racheté Altera en 2015. Ce dernier est en effet dans le domaine des FPGA. Intel l’avait choisi dans ce sens, mais également pour répondre à certains besoins de ses clients dans le domaine des serveurs. Intel avait de ce fait conçu des serveurs Xeon spécifiques capables de supporter des charges de travail élevées. AMD pourrait donc produire des serveurs équivalents et percer dans le domaine des FPGA.

Le brevet d’AMD décrit un CPU muni de composants FPGA qui peuvent traiter des opérations dans des ressources partagées telles que les registres de lecture à virgule flottante et entier avec des cœurs x86. Dans ce cas, un processeur pourrait être upgradé à la volé pour prendre en charge certaines fonctionnalités, sans pour autant procéder à une révision complète de matériels ou d’architecture. De ce fait, certaines instructions spécifiques peuvent être directement traitées par ces FPGA et non plus par le CPU. Ce qui permettait au processeur de traiter d’autres tâches et d’être plus disponible pour les autres tâches. Ces composants FPGA peuvent se placer sur l’emplacement des cœurs CPU x86 ou se placer à l’extérieur, puis se connecter avec le processeur via un circuit dédié tel qu’Infinity Fabric. Pour le moment, il s’agit encore de brevet. Ce qui ne nous permet pas de confirmer sur les futurs CPU AMD. Néanmoins, ces éléments nous renseignent sur les éventuelles évolutions planifiées par AMD pour ces composants informatiques.

La nouvelle carte mère AMD basé sur AGESA 1.1.9.0

Côté firmware, AMD annonce l’arrivée de l’AGESA 1.1.9.0. Ce nouveau firmware intègrera les nouvelles cartes mères entre janvier et février de cette année. Il a été développé essentiellement pour les nouveaux processeurs Ryzen de série 5000. Il améliore notamment la prise en charge de l’état d’alimentation S0i3 de Windows 10 et le niveau de veille profond du système pour être plus économique. Il permet également une meilleure stabilité du système avec le FCLK (Fabric Clock). Cette mise à jour prend en charge les cartes mères avec un refroidissement passif telles que le X570. Ceci pourrait aboutir aux différents modèles de carte mères sans refroidissement actif telles que l’Asus ROG Crosshair VIII Dark Hero.

AMD restructurent en interne

Par ailleurs, après un succès fulgurant d’AMD sur l’année qui s’est terminée, elle vient d’annoncer différentes promotions et restructurations. Ceci dans le but de permettre à l’Entreprise de continuer dans son élan et de progresser pour les années à venir. Ainsi, 2 cadres ont été promus sur le rang de vice-présidents exécutifs. Avec ces 2 promotions en interne s’ajoutent 3 nouveaux vice-présidents principaux. Ces restructurations ont été faites pour supporter la croissance de l’Entreprise et font suite à l’intégration récente de Xilinx. Cette acquisition, rappelons-le a été annoncée en octobre 2020 et sera conclue cette année. Ainsi, Darren Grasby devient vice-président exécutif et directeur des ventes. Son rôle sera donc d’optimiser les ventes des produits AMD et l’expérience client. Devinder Kumar, quant à lui occupe désormais le poste de vice-président exécutif, directeur financier et trésorier. Son rôle consiste entre autres à renforcer le côté financier de l’Entreprise. Grasby et Kumar auront donc hors prime 620 000 $ par an suivant les dépôts auprès de la SEC. Ils ont donc à la clé une augmentation annuelle de 100 000 $ plus les primes relatives aux objectifs atteints.

3 personnes occupent désormais le poste de « Vice Président sénior » :

  • Martin Ashton occupe désormais le poste de Vice-Président Senior de l’architecture graphique et de la propriété intellectuelle (IP) du groupe Radeon Technologies. Il a pour fonction principale de développer les architectures graphiques et de propriétés Intellectuelles pour le gaming, les datacenters et les produits mobiles.
  • Mark Fuselier prend le poste de Vice-Président Senior de l’ingénierie de technologie et de produit. Il prendra donc en charge les processus d’ingénierie afin de répondre efficacement aux demandes sans précédentes des produits AMD.
  • Sam Naffziger quant à lui a été promu au poste de «Vice-Président Sénior, Corporate Fellow et architecte de technologie ». Il a pour principale mission d’assurer la compétitivité et l’efficacité des produits AMD nouvelle génération.

Lisa Su, la PDG du groupe AMD confirme que ces restructurations permettraient à AMD de soutenir la bonne croissance déjà acquise depuis quelques années pour cette année 2021 et au-delà. D’autres personnes dans le groupe ont reçu également une augmentation de salaire pour ne citer que Mark Papermaster, le CTO (Chief Technology Officer) du groupe. Son salaire annuel passe donc de 625 000 $ à 675 000 $. Ses primes peuvent aller désormais à 125 % de son salaire de base si elles étaient à hauteur de 100 % avant. Bergman, Vice-Président exécutif du Business Group Informatique et Graphisme reçoit également cette extension de primes.

Bref, rien ne semble plus arrêter AMD dans son élancé de croissance. Intel et Nvidia n’ont qu’à bien se tenir !

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici