Mémoire ECC, le fondateur de Linux attaque ouvertement Intel

0
37

Torvalds critique Intel sur les erreurs et dysfonctionnements qu’il avait rapportés mais pas de corrections apportées par le constructeur jusque-là. Est-ce que les prix proposés par Intel sont corrects ? Voici les informations fournies par Torvalds à ce propos.

Linus Torvalds attaque Intel sur la mémoire ECC et s’est migré sur AMD. Il dit qu’il est heureux avec la plateforme AMD. Il a basculé en effet sur la plateforme AMD l’année dernière après plus de 15 ans d’utilisation de processeurs Intel. Il a depuis utilisé un Ryzen Threadripper 3970X. Il a émis un retour positif sur l’utilisation de ce processeur. Linux Torvalds a annoncé sur le forum de Real World Technologies qu’il avait basculé sur AMD, car ce dernier présente des produits avec un rapport qualité-prix bien meilleur que son rival Intel. Linus Torvalds a testé les processeurs Xeon haut de gamme, mais annonce que ces processeurs ne fonctionnaient pas bien. Intel a mis un prix 5 fois plus pour un processeur de performance 2 fois plus.

Qu’en est-il du côté d’AMD ?

Du côté d’AMD, le prix est correct : Le prix d’un ensemble biprocesseurs est légèrement supérieur à 2 fois le prix de celui d’un mono processeur. Le prix est justifié car à par le rajout de processeur, il faut payer le reste : le refroidissement et les autres composants légèrement modifiés. Torvalds affirme qu’AMD propose également des processeurs EPYC à prix raisonnable. Si vous voulez plus de puissance, vous devez payer plus mais à juste prix. AMD ne vous arnaque pas selon ses dires et elle fournit les supports ECC pour ses processeurs Threadripper et Ryzen standard bien que cette information n’est pas donnée officiellement. Ce qui n’est pas le cas d’Intel, qui vend des composants à des tarifs exorbitants dont les performances ne sont pas à la hauteur.  

ECC ou Error Correcting Code concerne les mémoires. Si les mémoires sont dotées d’ECC, elles corrigent automatiquement les erreurs rencontrées. Ces erreurs sont très courantes fustigent Torvalds et la thèse selon laquelle la DRAM nouvelle génération est si fiable qu’elle n’a pas besoin d’ECC n’est pas du tout vraie.

Les erreurs restent non corrigées chez Intel

Le programmeur et fondateur du noyau Linux Linus Torvalds continue dans ses messages d’annoncer qu’il y a toujours des erreurs non corrigées dans les mémoires DRAM modernes. Ce qui fait que les attaques sur les mémoires continuent pour ne parler que les générations de Rowhammer. Les erreurs ne sont pas corrigées depuis une dizaine d’années bien que les utilisateurs et les programmeurs rapportent à Intel des anomalies. Et dans certains cas, Intel qualifie de certains problèmes d’attaques alors qu’il s’agit d’une fonction manquante.  

Finalement Torvalds a fini par basculer vers AMD. Ce dernier se dit être content d’utiliser les processeurs Ryzen. Il ne nie pas qu’il avait critiqué les processeurs à cœurs Bulldozer d’AMD. Mais l’Entreprise dirigée par Lisa Su s’est rattrapée avec les Ryzen et l’approche Chiplet. Torvalds ne reviendra pas sur les processeurs Intel. Quand il a été questionné sur ce propos, sa réponse était un « non » catégorique. Selon ses termes, les puces HEDT et Xeon sont bels et bien mortes pour lui. La valeur des puces Intel a chuté et il n’y a donc aucune raison de rester ou de revenir sur les composants Intel. Ce n’est pas la première fois que Linux Torvalds critique durement Intel, il l’avait fait de façon assez énergique en ce qui concerne les instructions AVX-512.

De plus en plus de développeurs, d’utilisateurs ou de clients abandonnent Intel pour AMD à cause d’une politique de prix et de technologie non transparente. Linus Torvalds, le fondacteur de Linux en fait partie. Il est temps pour Intel de redresser la barre en cette nouvelle année s’il veut rattraper AMD qui accapare de plus en plus de part de marché.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici