L’acquisition d’ARM par Nvidia est en cours

0
35

L’Autorité de la concurrence et des marchés est sur le point de vérifier les procédures d’acquisition d’ARM par Nvidia. Cette autorité étudiera entre autres les conséquences de cette acquisition au niveau du marché au Royaume-Uni. C’est une première étape au niveau de la validation de l’achat sur le plan international. ARM est une Société basée au Royaume-Uni et qui se spécialise dans la conception et la fabrication des architectures informatiques pour les solutions mobiles à basse consommation.

ARM se positionne comme leader dans la fabrication des solutions informatiques à basse consommation surtout dans le secteur mobile : les différentes puces pour tablettes et smartphones en font partie. L’annonce de l’acquisition d’ARM par Nvidia a été passée le  mi septembre 20. Si tout se déroule normalement, la procédure d’acquisition va se boucler vers mai 22. Le montant de la transaction serait de l’ordre de 40 milliards de dollars.

La première étape de la validation de ce rachat se fait au niveau du CMA (Competition and Markets Authority). C’est un organisme anglais qui vise à vérifier tous les impacts du rachat vis-à-vis du marché anglais en terme de concurrence. Cet organisme s’est fixé une date butoir qui sera ce 27 janvier 2021 prochain pour recueillir les commentaires et notes éventuels issus des différents acteurs qui sont concernés par cette vente. A partir de cette date, le CMA analysera ces différentes notes et va se prononcer sur ses propres opinions. Des notes d’avis non favorables à cette acquisition ont été déjà prononcées pour ne citer que le commentaire émis par l’un des fondateurs d’ARM. Ce dernier est contre cette acquisition. Il annonce en effet que ce rachat d’ARM par Nvidia va avoir une forte répercussion concurrentielle au niveau des différents partenaires d’ARM qui sont en concurrence directe avec Nvidia. D’autre part, cette acquisition de la société anglaise ARM par la Société américaine Nvidia pourrait être considérée au Royaume-Uni comme une fuite technologique. Ce qui pourrait compliquer la procédure d’acquisition. Par ailleurs, après cette étape, les positions qui seront prises par l’Union Européenne, de la Chine et des USA auront aussi leurs poids.

Bref, l’acquisition d’ARM par Nvidia suit son cours mais risque d’être assez compliquée. Nous suivrons de près cette affaire et serons à l’affût des dernières nouvelles le concernant.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici