C’est quoi la Tessellation ? Et quel est son impact sur les graphismes et les performances des jeux PC ?

0
75

Depuis le début de l’ère du jeu sur PC, c’est toujours la même idée : obtenir la meilleure qualité d’image possible, tout en conservant une fluidité d’affichage optimale. Et comme vous le savez, il est généralement nécessaire d’ajuster les options graphiques pour trouver cet équilibre parfait entre les deux.

La tesselation pour améliorer les graphismes de jeux sur PC

Source madboxpc

Certaines d’entre elles, telles que l’anticrénelage et le filtrage anisotrope, sont absolument essentielles pour obtenir une image de haute qualité, et ne devraient être désactivées qu’en dernier recours. Cependant, il existe toute une série d’autres options aux noms parfois bien mystérieux, et qui peuvent pourtant impacter significativement les graphismes d’un jeu vidéo.

Si vous avez eu le plaisir de jouer à GTA 5 ou Metro : Last Light, peut-être avez-vous remarqué la présence d’une option pour activer la tesselation. Petit écarquillement des yeux et stupéfaction de l’assemblée : pardon… la tessela-quoi ? Voici une technologie utilisée par les plus gros studios de développement de jeu depuis des années… et dont la fonction reste pourtant bien délicate à saisir !

C’est pourquoi nous allons enfin clarifier à quoi sert la tesselation. Il s’agit de vous montrer ce que cette option, une fois activée, apporte aux jeux, et dans quelles mesures celle-ci va impacter la qualité d’image et les performances de votre pc de gamer.

En quoi consiste la tessellation ?

Dans sa forme la plus élémentaire, la tessellation est une méthode qui permet de décomposer les polygones en morceaux plus fins. Si vous prenez par exemple un carré et le coupez en diagonale, vous avez « tesselé » ce carré en deux triangles. Ces deux triangles deviennent huit. Puis seize. Et ainsi de suite. Bien utilisée, cette technologie améliore ainsi le lissage des textures, et apporte une quantité de détails supplémentaire.

La tessellation peut être mise en œuvre de nombreuses façons. La plus simple consiste à la limiter au personnage principal. Des jeux comme Hitman utilisent très bien cette option pour affiner les traits de visage de l’agent 47, avec des courbes plus douces et naturelles. Sans tesselation, le contour des oreilles, ou encore le sommet du crâne, apparaissent anguleux et moins crédibles. Il faut néanmoins regarder de près pour remarquer la différence.

Pour peaufiner et modeler en profondeur

Source ungine

La tesselation apporte un changement qui peut être un peu plus spectaculaire avec l’affichage des décors. Une fois l’option activée, cela permet de donner une impression de profondeur et de volume inédite aux objets, et qui peut être très efficace selon l’utilisation qu’en font les développeurs. Prenons l’exemple d’un mur en pierre : sans tesselation, c’est une simple texture plate qui imite tant bien que mal l’aspect rêche et irrégulier des briques.

En activant l’option de tesselation, la densité des triangles qui composent cette texture va dramatiquement augmenter et le résultat est immédiat. Les développeurs peuvent jouer avec ces triangles, les pousser en avant ou au contraire les tirer vers l’arrière, et ainsi donner de véritables formes et aspérités aux briques.

Enfin, l’ajout de jeux de lumières et d’ombrages permet de pleinement tirer profit de ces volumes, et apporte la touche finale à l’ensemble. Vous obtenez un mur parfaitement modelé avec des détails de profondeurs saisissants de réalisme, et qui renforcent l’immersion du joueur.

La tessellation sera gourmande pour votre carte graphique !

Bien évidemment, vous vous demandez certainement l’impact de cette belle option graphique sur la fluidité d’affichage, et les performances générales de votre pc. Il n’y a en effet que très peu d’intérêt à l’activer si cela se fait au détriment du framerate et donc, du plaisir de jouer.

Cette option vient directement puiser dans votre carte graphique. Les architectures modernes de chez Nvidia, telles que Maxwell et son successeur Pascal, comprennent des unités de tessellation dédiées qui permettent un traitement indépendant des objets tesselés.

Soyons honnêtes, la demande en ressources va fortement dépendre du jeu sélectionné. Un titre comme Hitman, qui utilise peu la tesselation, va demander peu de ressources. Au contraire, les jeux de la série Metro, qui font la part belle à cette option, vont venir puiser davantage sur la carte graphique. Si vous décidez de l’activer, cela pourrait impacter les performances générales si votre hardware est vieillissant. Pour faire simple, tout dépend donc du jeu, du moteur et du nombre d’objets que les développeurs ont choisis de « tesseller ».

Pour faire pousser vos jeux au maximum selon vos moyens

En conclusion, la tesselation est un bon complément pour vos jeux PC et apporte une touche d’immersion supplémentaire. Les différences peuvent être toutefois difficiles à repérer selon le titre auquel vous jouez. Vous pouvez désactiver cette option en toute sécurité pour améliorer la qualité d’affichage. Mais si votre machine est suffisamment puissante et possède une carte graphique performante, alors pourquoi se priver ?

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici