Le Reverse Jet Flow, est-ce réellement efficace ?

0
36

Le système de refroidissement est crucial pour le bon fonctionnement de tout système électronique et électrique. Dans le domaine de l’informatique, si la chaleur n’est pas dissipée convenablement, cela provoquerait une surchauffe des composants électroniques, notamment du CPU et du GPU au niveau de la carte graphique et une défaillance du PC ou du serveur.  Actuellement, les chercheurs utilisent de plus en plus le système Reverse Jet Flow pour optimiser le système de refroidissement du PC. A quoi consiste-t-il ? Ce système est-il réellement efficace ? Nous allons procéder à son analyse.

Les différents systèmes de refroidissement informatique

Le refroidissement d’une puce électronique, notamment du CPU et du GPU peut se faire généralement via un système de refroidissement à air actif : utilisation d’un radiateur couplé avec un ou plusieurs ventilateurs (ventirad) ou bien via un système de refroidissement liquide. Dans certains cas, d’autres méthodes sont utilisées. Nous pouvons citer le refroidissement à huile, le refroidissement à l’azote liquide, le refroidissement à glace sèche (utilisant la glace carbonique), le refroidissement à changement de phase etc.

Reverse Jet Flow, quésako ?

Quand on parle de Reverse Jet Flow, il fait partie du système de refroidissement à air actif. Des ventilateurs sont utilisés et sont couplés avec un radiateur. Ce système de refroidissement est aussi connu par le terme ventirad (ventilateur + radiateur). Le Reverse Jet Flow ou Jet Inversé est une technique utilisée au niveau du refroidissement des CPU/GPU. Ce système apporte-t-il un réel avantage ou est-ce tout simplement un coup marketing pour vendre le produit qui va avec ?

Le Jet Inversé est un système de refroidissement généralement à 2 ventilateurs. Les 2 ventilateurs sont fixés de part et d’autre du radiateur. Le 2e ventilateur tourne en sens inverse du premier pour former un système de push-pull efficace de l’air. Un système de push-pull classique avec 2 ventilateurs qui tournent dans le même sens crée au milieu un vortex. Ce qui provoque du bruit et rend le système de refroidissement moins efficace. Le Reverse Jet Flow inhibe l’apparition du vortex vu que les deux ventilateurs tournent dans 2 sens différents. L’air est de ce fait aspiré plus facilement par le 2e ventilateur. Ce système est assez efficace qu’il est utilisé par les connaisseurs pour ventiler un local confiné ou un tunnel sous terrain. Et ce, même si les ventilateurs sont très éloignés les uns des autres.

Qu’en est-il de la performance avec un radiateur au milieu ?

Il est évident que l’air ne circule pas de la même façon s’il y a un dissipateur thermique au milieu. Est-ce que le système Reverse Jet Flow reste toujours efficace dans ce cas ? L’air entre les 2 ventilateurs passe par les conduits laminaires du radiateur. Les constructeurs tiennent donc compte de ce paramètre et optimise le circuit de l’air au milieu pour avoir un meilleur système de refroidissement. Ainsi, pour être efficace, l’ensemble doit être pensé et conçu pour assurer une meilleure dissipation thermique. Il n’est pas conseillé de ce fait de bricoler un système de refroidissement Reverse Jet Flow sans avoir optimisé le flux d’air au niveau du radiateur qui se trouve au milieu.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici