Sélectionner une page
Lors du test de la GeForce 8800 GT, nous avions déclaré la carte silencieuse, ce qui est vrai dans une grande tour ou dans une configuration bien aérée dont les disques durs n’entravent pas le flux d’air. Malheureusement, ce n’est plus le cas dans une machine assez compacte et/ou bien remplie surtout quand on cherche le silence à tout prix. Dans ces conditions, il n’est pas rare de constater que le ventilateur de la GeForce 8800 GT s’emballe jusqu’à 3300 rpm et casse les oreilles. Pour y remédier, il est possible d’ajouter des ventilateurs dans le boîtier mais le bruit risque de ne pas s’améliorer… Heureusement, Zalman propose le VF1000, un système de refroidissement totalement en cuivre capable de dissiper la chaleur d’une GeForce 8800 GTX. La solution ultime pour une GeForce 8800 GT totalement silencieuse en toutes circonstances ?

Un peu de notre faute…

Pour des raisons pratiques, certains tests se font hors d'un boîtier...Dans la majorité des cas, nous et nos confrères testons les cartes graphiques sur un banc ou dans un boîtier généralement ouvert. Il s’agit d’une solution de facilité qui a cependant un revers. En effet, sur un banc de test à l’air libre, la carte graphique aspire toujours de l’air à température ambiante et le rejette sans entrave. Dans un boîtier, le volume d’air est nettement plus limité même avec une bonne circulation interne. En outre, entre les différents tests, la carte a le temps de refroidir, ce qui n’est pas réellement le cas après plusieurs heures de jeu dans une tour fermée. Nous avions déjà observé le phénomène avec les GeForce 8800 GTX l’an dernier et le constat est identique avec la GeForce 8800 GT. Cette fois, c’est décidé, nos prochains tests se feront dans une tour moyenne fermée…

Bien entendu, une oreille n’est pas l’autre, chaque configuration est « unique » et selon le boîtier et sa disposition (sous ou sur le bureau), la perception du bruit est différente. Cependant, étant donné que de plus en plus d’utilisateurs recherchent le plus grand silence de fonctionnent, nous y serons particulièrement attentifs en communiquant les résultats issus de tests plus contraignants.

240 grammes d’origine

Quand un constructeur développe un système de refroidissement, il doit trouver un juste équilibre entre les coûts de production, le niveau sonore, les performances, la solidité et la facilité de montage ainsi qu’éventuellement le design. Le système de refroidissement d’origine de la GeForce 8800 GT se compose principalement d’aluminium : la majorité de la base et les ailettes du dissipateur. La zone en contact avec le GPU est une pièce de cuivre (50 x 50 mm) parfaitement usinée avec une finition miroir. Elle est en contact avec plusieurs heatpipes en cuivre. Quant au ventilateur, il s’agit d’un 70 mm qui tourne par défaut à 1700 rpm et lors de nos tests boîtier ouvert, il n’a jamais dépassé 2000 rpm. Par contre, dans un environnement fermé, il lui arrive de flirter avec les 3500 rpm et il devient très gênant. Le HSF d’origine pèse 240 grammes, n’occupe qu’un seul slot et son design avec le grand capot noir confère un look soigné à la carte.

Zalman VF1000

Il est inutile de présenter un spécialiste du silence comme Zalman. Le constructeur propose de multiples solutions pour processeurs et cartes graphiques afin de les rendre totalement silencieux… Le VF1000 a été développé afin de convenir à un maximum de cartes graphiques : de la GeForce 4 Ti 4×00 à la GeForce 8800 GTX en passant par les Radeon X1900 et Xxxx. Seules les GeForce 8800 GTS et GTX nécessitent un module complémentaire RHS88 pour refroidir le VRM et les puces. Avec de telles capacités, le VF1000 est certainement un des plus puissants systèmes de refroidissement à air pour carte graphique. Il se compose de 52 « ailes » en cuivre d’approximativement 160 x 16 mm soit plus de 1300 cm² ou encore l’équivalent d’un carré de 36 cm de côté. A titre comparatif, un Noctua NH-U9 développe une surface de 2500 cm². Compte tenu de l’encombrement annoncé du VF1000 (160 x 80 x 30 mm), Zalman signe une belle performance au niveau de l’intégration. Le ventilateur central est un 80 mm avec led bleue dont la vitesse est ajustable via un Fan Mate 2 (livré) de 1500 à 2600 rpm.

La base en cuivre bénéficie d’un usinage exceptionnel, comme le radiateur d’origine. Comme le montre la photo, la notion de finition miroir a tout son sens… Pour drainer la chaleur de la base aux radiateurs, Zalman utilise 4 heatpipes également en cuivre. Construit dans son intégralité en cuivre, le VF1000 pèse 380 grammes et occupe un second slot. Globalement, il rappelle le radiateur des GeForce 7900 GTX et GTO ainsi que de certaines Quadro. Cette conception présente un avantage très important : le flux d’air issu du ventilateur central balaie toute la surface de la carte aérant ainsi les puces et le VRM. Il y a cependant un revers ! Une partie de l’air est dirigée vers les braquets (il suffit d’en retirer un ou de monter un modèle ajouré) mais l’autre est chassée face au flux du ou des ventilateurs qui aspire(nt) généralement l’air frais dans le boîtier. Quoi qu’il en soit, c’est moins qu’un demi mal étant donné que les cartes avec un radiateur simple slot rejettent généralement 100% de l’air chaud latéralement dans le boîtier.

Bundle

Le VF1000 bénéficie d’une finition irréprochable comme tous les produits de la marque. Mais fallait-il le rappeler ? Les vis proposent une fixation à présent de deux types : à main pour faciliter le montage sans outil ou classique afin de conserver la possibilité de montage en SLI ou CrossFire. Outre les entretoises de fixation, les anneaux en caoutchouc et de la pâte thermique, Zalman livre un Fan Mate 2 qui permet de faire varier la vitesse du ventilateur de 50 à 100% et 8 radiateurs pour les puces de mémoire. Ces derniers sont anodisés bleu, ce qui n’est pas une grande réussite sur le plan esthétique à côté du VF1000 couleur cuivre naturel… Leur usage est cependant optionnel compte tenu du bon flux d’air qui couvre la carte.

Installation

Le système de refroidissement d’origine est fixé au moyen de 12 vis ! Le démontage ne pose aucun problème surtout s’il est effectué quand la carte a fonctionné et qu’elle est encore tiède ou chaude. Attention à vos doigts si la GeForce 8800 GT sort de plusieurs heures de jeux ! Dans le cas de la GeForce 8800 GT, ce sont les fixations « 5 » qui servent et non les « 6 » comme annoncé sur le site pour les GeForce 8800 Série. La fixation des 4 entretoises ne pose en général pas de problème même si dans notre cas une d’elle était un peu réticente sur la fin… Il faut alors placer un anneau en caoutchouc sur chacune des entretoises. Ils font office de tampon tant au niveau des vibrations que du couple de serrage des vis. Après avoir mis de la pâte thermique et fait un pré montage pour s’assurer que tout se passe bien, il reste à serrer les 4 vis à mains ou les 4 autres classique. Attention à ne pas oublier les rondelles en nylon à placer avant les vis. Ces dernières sont toutes équipées d’un ressort et il faut les serrer au maximum (jusqu’à la fin du filet) pour assurer une efficacité optimale.

Quid du silence Monsieur Zalman ?

Les mesures ont été réalisées dans un Lian Li B20B équipé d’un ventilateur de 120 mm à 800 rpm à l’avant, d’un Noctua NH-U12, d’une alimentation Corsair HX620 et d’un 80 mm Noctua à 1200 rpm, un système particulièrement silencieux (niveau sonore mesuré à 33 dbA). En 12 volts, le ventilateur de 80 mm du VF1000 tourne à 2600 rpm et ce n’est pas une sinécure ! Avec le Fan Mate 2, la vitesse minimale descend à 1700 rpm selon notre carte mère. C’est beaucoup mieux mais le sonomètre affiche encore un rien plus de 32 dbA. Ce n’est qu’à 1400 rpm que notre sonomètre déclare forfait et « n’entend » plus le ventilateur couvert par le « bruit » ambiant (32 dbA correspond à une pièce calme). Il reste à savoir si une si faible vitesse de rotation garante d’un silence presque absolu est suffisante en pratique…

D’origine, après deux heures passées à Crysis, la température du G92 s’établit à 92°C (contre 65°C au repos) et le ventilateur d’origine s’esclaffe de manière aigue à 3300 rpm. La température ambiante relevée par la GeForce 8800 GT est alors de 73°C.

Avec le VF1000 à 1400 rpm, les températures sont radicalement revues à la baisse avec seulement 39°C pour le GPU au repos et 62°C en charge ainsi que 61°C au niveau de la température ambiante. En augmentant la vitesse du ventilateur à 1700 rpm, les températures baissent à peine alors que le bruit augmente de manière audible…

La machine qui a servi aux tests fermés...Meilleur overclocking ?

Dans notre cas, la réponse est négative. Avec le ventilateur d’origine et le ventilateur à 4300 rpm, nous avons atteint 720 MHz avec le GPU à plus de 85°C sur un banc de test. Avec le VF1000, impossible d’aller à plus de 720 MHz mais par contre, le GPU reste à moins de 80°C dans un boîtier fermé avec le ventilateur à 1700 rpm. Augmenter sa vitesse n’a rien changé à l’overclocking mais permet d’abaisser encore un peu les températures.

Bilan

Le VF1000 complété par le RHS88 est en mesure de refroidir une GeForce 8800 GTX… Avec une « petite » GeForce 8800 GT 512 Mo, le VF1000 à la tâche facile. A 1400 rpm, il est totalement silencieux et suffit amplement à maintenir la carte au frais même après de nombreuses heures de jeux. S’il n’a pas permis à notre G92 de monter à plus de 720 MHz comme le ventilateur d’origine, il permet un tel overclocking dans le plus grand silence. En outre, le VF1000 envoie un flux d’air sur la totalité de la carte refroidissant ainsi correctement le VRM et les puces de mémoire. Il a également l’avantage d’évacuer directement presque 50% de l’air chaud issu de la carte graphique à l’extérieur du boîtier à condition d’avoir retiré le braquet en vis-à-vis du radiateur… Performant et avec une finition exemplaire, le VF1000 est certainement la meilleure solution pour rendre totalement silencieuse une GeForce 8800 GT. La seule ombre au tableau reste le prix qui approche les 50 € mais la combinaison GeForce 8800 GT et Zalman VF1000 nous semble plus intéressante qu’un modèle fanless d’origine comme celui de Sparkle dont la température du GPU avoisine les 110°C en charge.

Zalman VF1000 : 9/10
Pour :
Finition, 100% cuivre, performances, totalement silencieux à moins de 1500 rpm, Fan Mate 2 livré, montage universel.
Contre : Prix élevé (presque 20% du prix d’une GeForce 8800 GT 512 Mo)