Sélectionner une page
Imprimer Envoyer

Écrit par Pascal Thevenier

   Lundi, 14 Septembre 2009 15:05 Les Core i7 disposent d’un mode Turbo qui leur permet d’augmenter leur fréquence tant que le processeur reste dans certaines conditions de température et de puissance électrique (ampérages et tensions). Intel a d’ailleurs conçu et intégré dans Nehalem une unité (complexe comme un 486) entièrement dédiée à la gestion thermique du processeur. Nous avons testé un processeur Core i7 870 sur une Asus P7P55D Deluxe avec le dernier BIOS disponible (0606) et une Intel DP55KG. Dans les deux cas, le refroidissement est assuré par un Noctua NH-U12P… La carte mère Intel est capable de pousser le processeur à 3,60 GHz quand un seul core est actif grâce à un multiplicateur de 27. Avec deux cores en activité, le multiplicateur maximum descend à 26 pour une fréquence finale de 3,46 GHz. Avec plus de deux coeurs en charge, le multiplicateur maximum n’est plus que de 24 soit 3,20 GHz. Ces valeurs sont conformes aux prescriptions … d’Intel ! La P7P55D Deluxe est beaucoup plus triviale ! Le processeur passe de 22x à 24x maximum, peu importe ne nombre de cores actifs…

Les tests réalisés avec Fritz ChessBenchmark qui permet de choisir le nombre de processeurs à utiliser sont encore plus curieux. La carte DP55KG a un comportement tout à fait logique et comparable à celui que nous avions observé lors du test du Core i7 965. La P7P55D Deluxe n’a pas une montée linéaire jusqu’à l’utilisation de 4 cores. Elle semble charger un processeur logique au lieu du quatrième core puisque le résultat est moins bon que sur l’Intel sans mode Turbo. Ensuite, tout tend à redevenir normal quand le multiplicateur de 24 est d’office appliqué. L’Asus se montre même un peu plus véloce que l’Intel. Nos confrères de PC World ont également observé un comportement curieux sur les cartes Asus lors de leurs tests… Affaire à suivre !

Le second graphe illustre le score divisé par le nombre de cores utilisés. Sans Turbo, le rendement est identique de 1 à 4 cores. Avec la DP55KG, on voit la baisse du multiplicateur : 27, 26 puis 24 et la perte de performance qui va de pair. Dans le cas de la P7P55D Deluxe, on voit clairement que le rendement ne change pas de 1 à 3 cores puis tombe quand le quatrième core est actif. Un comportement anormal…

Mise à jour le Vendredi, 15 Mars 2013 12:39