Zen 4 et RDNA 3 en gestation chez AMD !

0
105

AMD vient d’annoncer qu’elle travaille déjà sur les architectures Zen 4 et RDNA 3. Elle tient à améliorer continuellement ses produits et vise à pousser encore plus loin la performance par watt de ces derniers.

L’efficacité énergétique et la performance au cœur de l’évolution

AMD vient de sortir les processeurs Ryzen série 5000 basés sur l’architecture Zen 3 et les GPU Radeon RX série 6000 basées sur la RDNA 2 et elle travaille déjà sur la conception des prochaines générations. Les processeurs Ryzen série 5000 ont été sortis 5 novembre dernier. Les cartes graphiques Radeon RX série 6800 et Radeon RX série 6800 XT sortiront ce 18 novembre tandis que la vente de la Radeon RX série 6900 XT commencera le 8 décembre 2020.

Les processeurs Zen 4 seront fabriqués avec une technique de gravure à 5 nanomètres. Le processus de gravure pour la RDNA 3 est encore resté secret. En tout cas, Bergman, le Vice-président exécutif d’AMD affirme que le processus de fabrication utilisé par la RDNA 3 sera meilleur que celui utilisé pour les cartes graphiques dernières générations Radeon RX série 6000. La mémoire Infinity Cache sera de plus en plus vulgarisée pour les prochaines générations. Il est à noter que la RDNA 2 avait fait un bond de performance par watt de 50 % par rapport à l’architecture RDNA 1. La nouvelle architecture RDNA 3 en ferra autant selon le porte-parole d’AMD dans The Street.

Pourquoi focaliser l’évolution sur la performance énergétique ?

La performance par Watt est très importante selon AMD car si la consommation est assez élevée, les gamers devront investir sur des blocs d’alimentation et des systèmes de refroidissement trop avancés. Ce qui rend le coût global final assez élevé. AMD met donc tout en œuvre pour fournir des produits qui ne sollicitent pas trop de puissance pour faire baisser le coût de l’ensemble.

C’est d’autant plus vrai au niveau des PCs portables, car l’espace utilisé est de plus en plus restreint. AMD promet donc des solutions qui ne nécessitent pas un système refroidissements extra.

La performance ne va généralement pas de pair avec l’efficacité énergétique. En effet, plus le bus mémoire est élargi et la vitesse augmentée, plus la consommation sera élevée. AMD relèvera le défi en utilisant toujours la mémoire cache Infinity, déjà présente sur les GPU dernière génération. A part la taille réduite venant du processus de gravure à 5 nanomètres, des améliorations seront aussi apportées entre autres sur l’IPC, le système de cache et le socket qui évoluera en AM5. Ce dernier prendra en charge les mémoires DDR5.

La course à la performance est ainsi lancée. AMD ne laisse pas un temps de répit à ses concurrents. L’année 2021 s’annonce déjà riche en évolution technologique.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici