NAND 3D 176 couches, des SSD à 100 To !

0
96

L’Entreprise Micron vient de présenter le NAND 3D 176 couches. C’est une grande première. Cette évolution permettrait à la mémoire flash NAND d’avoir une densité plus élevée et une performance accrue. Il serait tout à fait possible de produire des disques SSD à 100 To avec la NAND 3D 176 couches. Cette technologie débarquera donc sur les mémoires et disques SSD pour PC, mais aussi sur les serveurs, la téléphonie et le secteur automobile.

Comment se présente la NAND 3D 176 couches ?

La NAND 3D 176 couches a été obtenue en combinant deux platines de 88 couches chacun. Chaque matrice de 176 couches a une épaisseur de 45 micromètres environ. Ce qui représente 2/3 de l’épaisseur du cheveu. Malgré sa finesse, chaque matrice peut stocker jusqu’à 30 heures de films HD (10 DVD). Les matrices peuvent ensuite être empilées 16 par 16 sur une hauteur de 1,5 mm. Grâce à une technique de fabrication avancée, chaque matrice de 176 couches occupe à peu près la même hauteur que celle que nous avions eue en 64 couches.

Chaque couche est remplie d’une multitude de trous appelées cellules. Chaque cellule est reliée vers une cellule de l’étage supérieur par du métal. Ces métaux de liens verticaux comptent près d’un milliard et permettent de lire, enregistrer et effacer les données dans les cellules.

Ce nouveau type de NAND permet une densité jusqu’à 10 fois plus élevée que la génération actuelle des NAND comportant 128 couches. Ce qui représente une densité de 40 %  de plus par rapport à la concurrence.

Qu’en est-il de la performance et de la vitesse de transfert ?

En terme de performance, cette 5e génération de NAND produite par Micron est à base de TLC (3 bits par cellule) et adopte les technologies Charge-trap, le RG NAND et la CMOS-under-array. L’ensemble permet d’être à 15 % plus performant en latence de lecture et d’écriture que les modules UFS 3.1 à 96 couches et à 25 % plus efficace que les NAND à 128 couches. De même, le micrologiciel utilisé a été simplifié pour faciliter l’intégration du produit sur les équipements et sur le marché.

Les NAND de la génération 96 et 128 couches ont une vitesse de transfert de 1 200 Méga transferts par seconde. Cette nouvelle NAND 3D 176 couches peut traiter jusqu’à 1 600 Méga transferts par seconde sur le bus ONFI (Open Nand Flash Interface). Ce qui représente une nette amélioration de 33,34 %.

Micron a déjà lancé la production massive de cette NAND à 176 couches dans son usine de fabrication basée à Singapour et a déjà livré à ses premiers clients pour ne citer que Crucial connue pour ses SSD. Micron pourra ainsi faire de la concurrence sur certains modèles de disque SSD à grande capacité tels l’ExaDrive DC à 100 To produits par Nimbus Data. Le disque de 100 To fourni par Nimbus Data coûte 40 000 $ actuellement.

Cette nouvelle NAND sera démocratisée entre autres sur le marché des SSD à partir de cette fin de l’année 2020 et nous allons surement avoir d’autres produits basés sur cette nouvelle technologie en 2021.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici