Les processeurs Altra sont-ils mieux que ceux d’AMD et d’Intel ?

0
30

La société américaine Ampere Computing fabricant des processeurs Altra démontre que ses processeurs Altra offre une meilleure performance par rapport à ses concurrents AMD et Intel. Cette efficacité se ressent surtout au niveau d’un serveur à processeur multicoeurs en pleine charge.

L’architecture ARM qui fait la différence

Les processeurs Altra utilisent l’architecture ARM pour se différencier des processeurs x86 d’AMD et d’Intel. C’est un réel avantage car c’est ce qui permet à chaque cœur du processeur Altra d’être constant et de travailler avec une fréquence maximale, indépendamment des charges à traiter sur le serveur.

Ampere Computing propose des processeurs Altra jusqu’à 80 cœurs et des processeurs Altra Max qui peuvent aller jusqu’à 128 cœurs.  La société affirme que chaque cœur peut être au service d’un utilisateur ou d’un programme donné, à l’opposé des processeurs x86 dont la gestion des charges au niveau des différents cœurs n’est pas transparente. C’est ce qui offre un avantage indéniable pour les serveurs à processeur Altra, surtout si les serveurs sont destinés à faire de l’hébergement mutualisé, du clouding ou à tourner en pleine charge différents programmes et batches. En effet, la performance de chaque cœur d’un processeur x86 AMD ou Intel varie en fonction des différentes charges à traiter sur le serveur. La fréquence Turbo des CPU x86  peut être élevée quand il y a moins de cœurs qui travaillent et cette fréquence diminue inversement proportionnelle à la charge quand plus de cœurs travaillent.

Un comparatif réel

Par exemple, le Xeon Platinium, un processeur x86 à 56 cœurs travaille à 4 GHz avec un ou 2 cœurs actifs. Il travaille par contre en Turbo Boost à 3,3 GHz avec tous ses 56 cœurs sous charge. Ce qui rend un serveur mutualisé de moins en moins performant quand de nouveaux utilisateurs connectent ou sont rajoutés sur le serveur ou quand de nouveaux programmes sont lancés. En effet, la vitesse d’horloge maximale ne peut plus être atteinte.

Amar Dhamdhere, Directeur de Gestion de Produits chez Ampere Computing confirme que les processeurs Altra sont conçus pour les environnements cloud et ils permettent d’offrir une performance turbo constante sous un environnement de charges variées et optimales. Le Q80-30 travaille par exemple à une fréquence nominale constante de 2,8 GHz pour atteindre une fréquence maximale de 3 GHz. Et ce lorsqu’un seul cœur est actif ou quand tous les 80 cœurs sont en pleine charge. Dans la foulée les processeurs Altra permettent aux utilisateurs de fixer la fréquence de fonctionnement des cœurs indépendamment des charges qui sont sur le serveur.

Le secteur des processeurs en pleine effervescence

Ampere présente ainsi les processeurs Altra sur le marché en tant que processeurs natifs pour le clouding. Différents projets issus d’autres grands constructeurs tels qu’AMD et Intel, basés sur l’architecture ARM sont actuellement en cours. D’autres startups telles que NUVIA, MARVELL et Ampere Computing percent le marché. Apple, de son côté, lance ses propres processeurs Apple Silicon au détriment des précédentes collaborations avec Intel.  Autant dire que le secteur des processeurs est en pleine effervescence et différents projets sont en pleine gestation. Nous sommes impatients de voir comment cela évoluera d’ici quelques mois.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici