Sélectionner une page
 Asus A7N266-C vs MSI K7N420 Pro (post le 04 mars 2002 à 12:25:56 CET )

Test carte mVIA domine largement le march des chipsets Socket A. Sis ne parvient pas rellement s’imposer. Ali tente difficilement de se faire une place au soleil Au milieu de ce beau monde, nVidia compte bien positionner son jeu de composants nForce de manire intressante. Il faut avouer que le premier chipset du leader 3D a de quoi sduire. En effet, aprs de nombreux essais, VIA a pniblement introduit des innovations dans ses chipsets alors que le nForce arrive d’emble avec un contrleur graphique embarqu correct, une interface rseau et la gestion du son AC3 ! Aujourd’hui, Asus avec la K7N266-C et MSI grce la K7N420 exploitent le potentiel du nForce

Par : Pascal_TTH Thevenier
Date : le 5 mars 2002
Copyright tt-hardware.com 2002, tous droits rservs

nVidia : La totale !

Avec le nForce, nVidia aborde le problme du chipset avec une vision globale. Selon le constructeur, le chipset doit tre lui seul capable de fournir les fonctionnalits compltes du PC. Un concept qui n’est pas sans rappeler les premires cartes mres quipes d’un contrleur sonore AC’97 ainsi que MC’97 ou encore les cores graphiques intgrs dans les northbridges des i810, i815, KN133, etc. Les performances de ces composants taient catastrophiques : son stro de qualit trs moyenne, support 3D limit et vitesse mdiocre, etc. Les composants intgrs tranent donc au pied une bien mauvaise rputation
nVidia a donc dcid de placer dans le nForce des composants la hauteur. Comme la majorit des jeux de composants, le nForce utilise deux puces. Le SPP pour System Platform Processor est l’quivalent du Northbridge. Il peut embarquer ou non un IGP (Integrated Graphics Processor). Le MCP signifiant Media And Communications Processor jouant le rle de Southbridge complte l’ensemble.

  • Le SPP/IGP intgre un core graphique de GeForce2 MX. Ce circuit 3D offre des performances largement au dessus de tous les autres lments graphiques intgrs. Il s’agit mme du seul vritable GPU prsent au sein d’un chipset. L’IGP permet au nForce d’offrir des performances 3D comparables celle d’une GeForce2 MX externe
  • Le MCP pilote les disques durs et les I/O. nVidia a ralis un tour de force assez impressionnant en intgrant les fonctionnalits classiques d’un Southbridge en les toffant d’un contrleur sonore 6 canaux et d’une interface rseau 10/100. A noter que le MPC est galement compatible avec les rseaux HomePNA (rseau local bas sur la tlphonie).
    Le SPP/IGP communique avec le MPC via un bus exploitant l’HyperTransport, une technologie dvelopp par AMD autorisant des dbits de 800Mo/s

    Les versions du nForce

    Il existe plusieurs versions du nForce. La plus basique se nomme nForce 420, elle dispose d’un IGP incapable d’utiliser la technologie TwinBank. La seconde version est le nForce 440 dont l’IGP peut accder aux modules mmoire en 128bits via le double contrleur. Le GeForce2 MX intgr peut alors bnficier de performances mmoire boostes et offrir des scores plus importants. La seconde diffrence provient du MCP qui peut ou non supporter le Dolby Digital (420-D). Depuis peu de temps, nVidia propose le nForce 415D, un nForce sans IGP mais dont le MCP supporte le Dolby Digital.

    Le SPP/IGP

    Le SPP utilise deux technologies intressantes qui lui permettent de se dmarquer : Le TwinBank, le DASP et l’IGP sur lesquels nous reviendrons. Le SPP est capable de prendre en charge 1,5Go de mmoire DDR ou SDR. Le chipset ne supporte toutefois pas les modules ECC.

  • Le SPP est quip de deux contrleurs mmoires capables chacun d’accder de la mmoire DDR260 en 64bits. Etant donn que les deux contrleurs peuvent travailler en parallle quand le TwinBank est activ, l’IGP peut accder la mmoire en 128bits. Le taux de transfert passe ainsi de 2,1Go/s 4,2Go/s. En pratique, les tests ne reportent pas un tel gain
  • Le DASP (Dynamic Adaptive Speculative Pre-Processor) est un cache intelligent qui permet d’optimiser les I/O du processeur et de la mmoire. Les donnes dont la probabilit d’utilisation est leve sont envoye au processeur avant que ce dernier ne les demande.
  • L’IGP est assur par un core de GeForce2 MX clock 175Mhz. Il peut utiliser de 8 32Mo de la mmoire centrale. La frquence de la mmoire est donc de 100MHz ou 133MHz en fonction du type de mmoire centrale utilise (DDR200 ou DDR266) et la largeur de son bus est de 64bits ou 128bits si le TwinBank est activ. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que l’IGP ne peut monopoliser 100% de la bande passante. C’est le SPP qui se charge de la rpartition

    Le MCP

    La deuxime partie du nForce est le MCP. Ce composant prend en charge toutes les entres et sortie. Il peut prendre en charge une large gamme d’interfaces : IDE (ATA100), PCI (5 ports 2.2), USB (6 ports) et LPC. Ce dernier peut tre reli un contrleur externe afin de supporter l’ancien bus ISA. A noter que le MCP prend galement en charge les connecteurs CNR et ACR.
    Le MCP se singularise des autres chipsets par deux atouts : L’APU (Audio Processing Unit) et le StreamThru.

  • L’APU est certainement le plus avanc des composants audios prsents dans un chipset. Il gre 6 canaux ainsi que le son AC-3. Les nForce D prennent mme en charge le son Dolby Digital. Grce au pilote, il est possible d’appliquer des effets sonores la vole
  • Le StreamThru, dont l’interface rseau 10/100 est la plus intressante, prend galement en charge les HomePNA.

    Les cartes

    Nous avons port notre attention sur deux cartes mres populaires utilisant le chipset nForce : Asus A7N266-C et MSI K7N420 Pro. Toutes deux exploitent les capacits sonores du nForce mais MSI va plus loin en tirant parti du contrleur rseau du MCP. A noter que la MSI K7N420 Pro utilise un chipset nForce 420-D intgrant un IGP tandis que l’Asus A7N266-C repose sur un nForce 415-D (sans partie graphique)

    Asus A7N266-C

    Aprs avoir sorti l’A7N266 reposant sur un nForce 420 mais utilisant un contrleur rseau Realtek et une puce sonore C-Media, Asus semble enfin capable d’exploiter l’APU. L’utilisation du nForce 415-D combin une exploitation judicieuse du MCP place l’Asus un prix intressant (moins de 170).
    Le PCB est commun toute la gamme A7N266 : Il est donc marqu des empreintes ncessaires au placement des contrleurs C-Media et Realtek ainsi qu’ d’autres options comme un connecteur Smartcard. Asus a particulirement bien soign le design de la carte. Aucun composant n’a de position critiquable. Comme sur toutes les cartes mres de la marque, les composants sont de trs bonne facture et la qualit de fabrication est au rendez-vous. Le SPP est quip d’un dissipateur passif ce qui rduit le bruit de fonctionnement. Asus a pens intgrer un tmoin lumineux rouge signalant la prsence d’une ventuelle carte graphique 3,3v incompatible dans le connecteur AGP Pro 4x (le nForce ne gre que les cartes 1,5v) L’A7N266-C est une des premires cartes disposer d’un monitoring utilisant la sonde des Athlon XP. Hlas, cette dernire ne fonctionnait pas ! Quoi qu’il advienne, Asus Probe affichait 40C
    Les fonctions sonores du nForce sont exploites au moyen d’une carte fille ACR quipe de 3 entres internes et de 6 connecteurs externes : S/PDIF, micro, line in, front, rear et central. Cependant, son utilisation rduit le nombre de port PCI quatre, le cinquime tant partag avec l’ACR. Les connecteurs tant dports, le bloc de connecteurs ATX est amput d’une bonne partie des ses connecteurs. Asus livre donc une back-plate adapte cet agencement spcifique. L’A7N266-C est livre avec un braquet dot de deux ports USB 1.1.
    La documentation et le CD-ROM sont trs bien conus. Le driver destin au nForce est livr en version multilingue mais cette mouture souffre d’un bug lors de l’affichage de certaines proprits audio

    MSI K7N420 Pro

    MSI a eu la main heureuse ds le dpart ! En effet, la K7N420 Pro est quipe du nForce 420-D et en tire tout le potentiel : son AC3 et l’interface rseau sont au rendez-vous. Son prix est donc plus lev que celui de l’Asus A7N266-C, mais il faut garder l’esprit que la K7N420 Pro est un systmes complet elle seule : GeForce2 MX, carte son AC3 (6 canaux) et interface rseau 10/100
    La K7N420 Pro est une carte compacte sur laquelle chaque cm du PCB rouge est exploit. Les composants et connecteurs sont bien agencs. Ainsi, le port AGP 4x est largement loign des connecteurs PCI, ce qui autorise l’emploi de tous les ports. Le connecteur pour le lecteur de disquettes n’occupe pas une position idale, il se trouve en position horizontale dans le bas de la carte Tout comme Asus, MSI a opt pour un dissipateur classique sur le SPP et ce malgr la prsence de l’IGP.
    Si la K7N420 Pro propose un connecteur Ethernet, la connectique sonore est moins avance que sur l’Asus. Un braquet quip de la sortie S/PDIF vient complter les trois entres internes mais il n’y a que trois connecteurs audio complmentaires (contre 5 sur l’Asus). MSI livre un braquet qui supporte les diodes du systme D-Led et deux ports USB 1.1.
    Au niveau de la documentation, le livret de MSI est un peu trop sommaire. Le CD-ROM comprend les pilotes du nForce. Ce ne sont pas les derniers et ils sont en version anglaise, ils ont par contre le mrite de fonctionner sans bug.

    Configuration de tests

    Matriel et drivers

  • Transcend TS-AKR4 (KT266A), Asus A7N266-C (nForce 415D) et MSI K7N420 (nForce 420D)
  • Athlon XP 1600+
  • 256Mo DDRAM PC2100 CAS2
  • Seagate Barracuda IV 40Go ATA100
  • Ecran IIyama Vison Master 403 (synchronisation verticale toujours dsactive)
  • PNY GeForce4 MX 440

    Logiciel

  • Windows XP franais et Direct X 8a
  • Ziff Davids : Winbench 99, Content Creation 2001 et Business Winstone 2001
  • Gogo MP3
  • Giants + patch 1398 bta (toutes options actives)
  • Mercedes Benz Truck Racing + patch 1.1.9 bta (toutes options actives)
  • Quake III + patch 1.27 (normal en 16bits et HQ++ en 32bits)
  • Serious Sam Public Test 2 build 1.09 (options par dfaut)
  • 3D Mark 2001 (options par dfaut)
  • Sisfotware Sandra 2002

    Les performances

    Comme le montrent les diffrents indices, les performances des deux cartes sont identiques. Nous avons pris soin de vrifier la frquence relle de chaque carte. L’Asus et la MSI ont un FSB de 133,64MHz toutes les deux. Les trs faibles carts qui existent ne sont pas prendre en compte tant donn qu’ils ne reprsentent mme pas .5%.

    Au niveau de la mmoire, nos essais ont t raliss avec et sans le Twinbank activ. Sous Sandra 2002, les gains ne sont pas poustouflants. Nous avons mesur une progression de 5.6% sur les CPU et FPU memory brandwidth test. Le TwinBank est un plus, mais il ne semble nullement ncessaire de se soucier ou non de son activation Les performances sont par contre infrieures celles d’un KT266a de VIA.

    Lors des tests en deux 2D, les deux concurrentes font une nouvelle fois jeu gal. Nous ne pensions pas mesurer des scores absolument identiques au point prs et ce malgr des tests raliss cinq fois de suite. Le nForce tient ses promesses si on le compare au KT266a.

    Les performances atteintes par le contrleur de disque dur prsent dans le MPC sont tout fait dans la norme. Ainsi, peu importe le chipset, le temps d’accs reste identique (9ms) mais il faut bien avouer qu’avec les processeurs actuels, c’est le disque dur lui mme qui est saturation. Le nForce semble avoir un trs lger avantage sur le KT266a en termes de taux de transfert. L’cart est cependant marginal (1%).

    Les plus surprenants des scores proviennent du Content Creation 2001. L’Asus A7N266-C et la MSI K7N420 Pro ont atteint le mme indice ! Habituellement, un test stressant autant tous les composants laisse apparatre une lgre diffrence. Mais ici, chaque srie de cinq mesures a donn des indices dont la variance est infrieure 1%. Ceci prouve que le nForce est parfaitement abouti et que les drivers sont parfaitement oprationnels. A noter que le nForce prend un minuscule avantage sur le KT266a.

    Les diffrents tests 3D confortent nos autres scores Un petit point spare l’Asus de la MSI au 3D Mark 2001. Les performances dans les diffrents autres tests restent identiques et aucune carte ne prend l’avantage. Le choix entre l’Asus A7N266-C et la MSI K7N420 peut donc parfaitement se faire sur d’autres critres que la vlocit.

    Stabilit et pilotes

    Les deux cartes base de nForce se sont montres d’une stabilit parfaite comme notre KT266a de rfrence. Ceux qui pensent encore que la plate-forme AMD rime avec manque de fiabilit doivent imprativement revoir leur avis ! Nous avons install un maximum de cartes PCI (rseau, MPEG II, modem et Raid IDE) sans le moindre problme. Les diffrentes phases de tests n’ont connu aucun plantage
    Les drivers du nForce sont assez longs installer surtout au niveau de la partie sonore. De plus, l’assistant fait apparatre des botes de dialogue qui se chevauchent. Si la mise en uvre des pilotes ne gnre aucun problme, elle est par contre peu ergonomique. Les drivers ne sont pas signs, il faudra valider manuellement plus d’une fois l’installation. A noter qu’Asus livre un driver plus rcent que MSI. La version fournie avec l’A7N266-C est en franais mais le pilote souffre d’un bug lors de l’accs au second onglet des proprits sonores du nForce. Le pilote de la K7N420 Pro ne pose pas de problme.

    Monitoring et overclocking

    Les deux concurrentes sont quipes d’un systme de monitoring hardware. Les fonctions prises en charge sont les tempratures du chipset et du processeur, les tensions d’alimentation et la vitesse des ventilateurs (3 sur chaque carte). L’Asus est en plus quip d’un connecteur pour une sonde de temprature externe mais cette dernire n’est pas livre. L’A7N266-C intgre aussi la technologie COP qui permet de mettre le systme hors tension en cas de surchauffe du processeur. La K7N420 Pro peut galement teindre le PC en cas de temprature trop leve du processeur.
    Pour le monitoring, MSI livre son sympathique logiciel PC Alert tandis qu’Asus offre l’Asus PC Probe. A noter que ce dernier a toujours affich une temprature de 40C sous Windows et que le site d’Asus ne propose pas de version mise jour
    Du ct de l’overclocking, les deux cartes sont en dessous de nos attentes. En effet, aucune d’elle n’offre la possibilit de choisir la frquence au MHz prs. L’Asus propose une plus grande plage de rglages mais le pas est assez important tandis qu’MSI se cantonne une plage plus rduite mais avec des incrments plus rduits. Les deux cartes prennent en charge le multiplicateur de l’Athlon. Il est aussi possible d’augmenter la tension de fonctionnement du CPU. Pour y parvenir, Asus a choisi des jumpers tandis qu’MSI propose cette fonction dans le bios. L’A7N266-C permet de modifier la tension applique aux modules DDR, chose impossible sur la K7N420.
    L’A7N266-C se montre donc plus apte l’overclocking que la K7N420. Toutefois, en pratique, les choses peuvent tre un peu diffrentes. Lors de nos tests, l’Asus a montr ses limites 143MHz tandis que la MSI a permis d’atteindre 147MHz.

    Fonctionnalits additionnelles

    La K7N420 offre le systme de monitoring de boot D-Led : Un systme de quatre diodes places sur le braquet USB qui affichent via un code tout ventuel problme de boot. La carte MSI embarque galement un contrleur Ethernet et le core graphique GeForce2 MX. La K7N420 Pro est donc un PC complet elle seule. Il est cependant un peu dommage qu’aprs avoir exploit l’interface rseau du nForce, qu’MSI se soit limit placer une sortie S/PDIF et le block sonore ATX classique.
    L’Asus A7N266-C exploite parfaitement la partie sonore du nForce. La carte fille offre toute la connectique ncessaire pour recevoir diffrents systmes sonores. Par contre, Asus a fait l’impasse sur la partie rseau du nForce Le chipset nForce 415-D n’est pas quip du core graphique, ce qui permet Asus de proposer la carte un prix assez agressif.

    Prix

    Au niveau tarif, l’Asus est propose 170 comme la MSI. Les tarifs sont trs variables sur le net car l’A7N266-C existe en version basique et dote d’un contrleur rseau Realtek. La K7N420 Pro est galement propose en diffrentes options : braquet D-Led et/ou sortie TV. La MSI offre bien videmment l’intrt d’tre un vritable PC complet elle seule. En contrepartie, peu d’utilisateur exploiteront la partie graphique du nForce et prfreront opter pour une carte graphique externe Il faudra donc fixer quelles sont les fonctionnalits importantes vos yeux.

    Conclusion

    Le nForce se prsente comme une solution trs intressante pour le Socket A : Performant, stable et dot de riches fonctionnalits, il mrite de se faire une place au centre des machines des utilisateurs avancs. En comparaison avec une carte base de KT266a, le nForce est certes plus cher mais permet de se passer d’une carte son additionnelle. Au niveau prix, les deux cartes se tiennent et les fonctionnalits prsentes feront pencher la balance vers l’un ou l’autre modle L’Asus A7N420 risque toutefois de devenir assez populaire. En effet, elle est bien moins chre qu’une A7V266. Chez MSI, la K7N420 Pro est plus chre que la KT266 Pro2. Mais le prix est justifi par la prsence du nForce 420-D (GeForce2 MX).
    Les utilisateurs avancs opteront probablement pour l’Asus A7N266-C essentiellement pour son faible prix (du l’absence d’un GeForce2 MX que peu utiliseront), ses capacits d’overclocking plus riches et la connectique sonore exemplaire. La MSI K7N420 Pro n’est pas pour autant inintressante. En effet, elle permet de monter un PC richement quip elle seule : Interface rseau, son de qualit et carte graphique correcte Une bonne base pour un premier achat volutif.

    Asus A7N266-C
    Note : 9/10

    Pour :
    Connectique sonore
    Capacits d’overclcoking
    Performances
    Prix

    Contre :
    Interface rseau nForce inexploite

    MSI K7N420 Pro (169,95)
    Note : 9/10

    Pour :
    Rapport Prix/fonctionnalits
    Systme D-Led
    Interface rseau
    Performances

    Contre :
    Sorties son limites

  •  
          Identification
    Vous n’avez pas encore de compte?
    Enregistrez vous !
    En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l’interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, …

         Liens connexes

         Article Rating
    Average Score: 1
    Votes: 1

         Options