Radeon RX série 6000, quelques informations de plus

0
85

AMD vient de confirmer que ces cartes dernière génération prennent en charge le Ray tracing si le jeu utilise des API dans les plateformes communes telles Microsoft DXR et Vulkan et non des extensions propriétaires. Ainsi, le Ray tracing peut être activé avec les cartes AMD par exemple pour le titre Control et non pour Quake II RTX ou Wolfenstein Youngblood dont les extensions ont créées par Nvidia.

AMD n’a pas donné en effet des données de benchmarking sur le Ray tracing et le super échantillonnage (ou Super Resolution) quand elle avait annoncé la sortie de ces cartes Radeon Rx série 6000 le 28 octobre dernier. Elle sortait des résultats de benchmarking avec le Ray Tracing désactivé. Ce qui laissait les connaisseurs dans le doute et laissait supposer que les cartes AMD nouvelle génération n’arrivent pas à battre les Nvidia GForce série 3000 avec le Ray Tracing activé.

Quelques informations fournies par AMD

AMD n’a pas encore présenté à la presse les détails en ce qui concerne la gestion du Ray tracing et le super échantillonnage. AMD le fera surement d’ici quelques jours car les premières cartes de la génération Radeon RX série 6000 sortiront le 18 novembre prochain. Mais en attendant, AMD a déclaré dans AdoredTV que ces cartes prendront en charge le Ray Tracing pour tous les jeux ayant des API répondant aux normes de l’Industrie tels Microsoft DXR et API Vulkan. Ses cartes ne seront pas par contre compatibles aux extensions propriétaires de Nvidia.

Il est évident que Nvidia utilisait ses propres extensions car elle était pionnier dans ce domaine. C’est elle qui était la première à lancer le Ray Tracing avant même que l’Industrie du gaming ne suive son chemin. Le mot est donc soufflé à l’Industrie du gaming pour utiliser désormais les extensions communes normalisées. D’autres fabricants de cartes graphiques comme Intel pourraient produire également des cartes qui prennent en charge entre autres le Ray tracing et il est clair que ce sera ce standard de l’Industrie qui sera utilisé par tous ces derniers. Quant au super échantillonnage, l’équivalent du DLSS pour Nvidia, il semble qu’AMD travaille là-dessus. Il ne sera probablement pas disponible au lancement des cartes Radeon RX série 6000, mais ce sera le DirectML de Microsoft qui sera utilisé. Cet API « open » est multi plateforme et peut être utilisé par tous les fabricants de cartes graphiques à l’opposé du DLSS qui ne peut être utilisé que par les cartes Nvidia.

Benchmarking de comparaison des cartes nouvelle génération AMD et Nvidia

Les Radeon RX série 6000 disposent des unités de calcul dont chacun est muni d’un accélérateur. Ce sont ces accélérateurs nommés RA (Ray Accelerator) qui sont sollicités quand le Ray Tracing est activé. Puisque la carte Radeon RX 6900 XT dispose de 80 Unités de calcul, il a donc 80 Ray Accelerators. La Radeon RX 6800XT a 72 RA et la RX 6800 en a 60. Le constructeur a annoncé une accélération de 13,8 avec un frame rate de 471 FPS pour la Radeon RX 6800XT.

Les passionnés se sont donc mis à tester les cartes Nvidia RTX série 3000 avec l’API DXR. Les résultats sont sans appel : les cartes GeForce de Nvidia restent maîtres du Ray tracing. En effet, la carte GeForce RTX 3080 enregistre un frame rate de 630 FPS et la GeForce RTX 3090 en est à 749 FPS. Ce résultat de tests signifie que la carte GeForce RTX 3080 est 33% plus efficace que la Radeon RX 6800 XT et la carte GeForce RTX 3090 est 60% plus rapide que sa rivale AMD.

Nous attendons avec impatience les détails qui seront fournis par AMD pour ces cartes nouvelle génération, mais ces tests confirment la supériorité de Nvidia sur le Ray tracing.

Commenter sur TT-hardware !

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici