Home News Business Intel aurait des vues sur NVIDIA !?

Intel aurait des vues sur NVIDIA !?

Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pascal Thevenier   
Vendredi, 14 Décembre 2012 13:17
Nous ne sommes pas le premier avril et cette rumeur qui émane de Bright Side of News est au moins aussi surprenante que celle de l'achat d'ATI par AMD en 2005. Mais dans le fond pourquoi pas ? Par le passé Intel et NVIDIA se sont respectivement déjà dit non au moins une fois chacun. Il y a quelques années, Intel avait demandé à NVIDIA de concevoir des iGPU et, plus récemment, NVIDIA a montré de l’intérêt pour les processus de gravure d’Intel notamment pour leur Tegra. Sans suite bien entendu... Actuellement, Intel tente de contrer les processeurs ARM avec des Atom et autres processeurs x86 en jouant de son avancée technologique en matière de gravure. De son côté, NVIDIA connait le succès avec ses puces ARM Tegra… Même si ces deux compagnies opèrent dans des domaines différents, elles ont au moins un point commun : la réussite dans leurs domaines.

Une « fusion » (sans jeu de mots) permettrait au groupe d’offrir les processeurs x86 les plus performants mais aussi des puces ARM à très faible consommation grâce à ses propres usines. Intel pourrait bénéficier d’iGPU certainement plus performants que ses HD Graphics (même si ceux-ci ont brillamment évolués au cours de deux dernières années) grâce à des dérivés de GeForce. Contrairement à d’autres compagnies qui se battent entre elles dans certains domaines mais font quand même affaire ensemble, les deux firmes ne se marchent guère sur les pieds et sont même plutôt complémentaires. Malgré divers différends par exemple suite au non octroi de licences pour des chipsets NVIDIA destinés aux processeurs Core, Intel et NVIDIA sont même en affaires. S’il n’est plus nécessaire de mettre une (inutile) puce NVIDIA à côté d’un contrôleur PCI-Express Intel pour supporter le SLI, le géant de Santa Clara paye 1,5 milliards de dollars à NVIDIA en royalties pour le support direct du SLI par ses chipsets. Si nous ne connaissons pas les « popotes internes » certainement plus complexes qui régissent les interactions entre les deux firmes et que nous ne nous sommes pas penchés sur leurs autres activités, Intel et NVIDIA ne semblent pas être les pires ennemis !

D’après BSN, Intel a déjà tenté d’acquérir NVIDIA mais s’était heurté à un non ferme de la part de Jen-Hsun Huang. Lors de l’annonce de la démission prochaine de Paul Otellini, Intel a fait savoir que son prochain CEO ne serait peut-être pas issu de la compagnie. L’accès à ce poste pourrait ainsi transformer l’ancien non de Jen-Hsun Huang, fondateur et actuel CEO de NVIDIA, en un oui…